Interview de @nathroess


Retrouvez ici l’interview de @nathroess réalisée pendant l’été 2018.

 

On suppose que derrière ce surnom il y a un vrai prénom 🙂

Est-ce indiscret de vous demander lequel ?

Nathalie
Toujours dans l’indiscrétion, pouvons nous vous demander votre âge ? ou dans quelle dizaine ? 🙂 32
Dans quelle région, ville (si ce n’est pas indiscret), exercez-vous votre métier ? En région Rhône Alpes, dans la Loire, dans un village du nom de St Romain en Jarez
Lorsque vous vous présentez à des personnes que vous ne connaissez pas et qui vous demandent votre profession, vous dites que vous êtes professeur des écoles, institutrice ou maîtresse ? Professeur des écoles pour des gens de moins de 40 ans environ et maîtresse pour les autres.
Cela fait longtemps que vous exercez cette profession ? J’ai eu ma 1ère classe rien qu’à moi en septembre 2011.
A quel moment de votre vie avez vous choisi de l’exercer ? J’ai toujours voulu enseigner.
Et pourquoi cette profession ? J’avais envie d’être utile à la société. De plus les enfants sont curieux et j’aime l’idée qu’on les aide à satisfaire une partie de leur curiosité.
Dans quelles classes avez vous déjà exercée ? et quelle sera votre niveau à la rentrée ? Tous les niveaux sauf cm1. A la rentrée je serai en ce1-ce2.
Nous nous sommes connu sur instagram, quelle est votre fréquence d’utilisation de ce réseau social ? Je vais regarder instagram tous les jours.
Pour quelle raison avez vous créé un profil sur ce réseau ? Qui vous suit en général ? Et vous, qui suivez vous en général ?

Utilisez vous d’autres réseaux sociaux ?

Pour échanger avec les autres professeurs, avec des amis éloignés, des mamans et découvrir de nouvelles personnes. Des amis, famille, enseignants, des mamans( j’ai commencé Instagram quand j’étais enceinte de mon 2ème enfant).  Je suis des mamans, des enseignants, de la famille, des amis. Facebook
En classe ou dans votre école, disposez vous de matériels informatiques, si oui lesquels ? Oui. VPI dans ma classe et des ordinateurs fixes et un portable qui va avec le VPI. Une webcam HUE HD.
Si oui, à quel rythme utilisez vous ce matériel ? Tous les jours le VPI, ordinateur portable et webcam HUE HD. Ordinateurs fixes,ça dépend des périodes de l’année.
Pour vous, les outils informatiques sont ils un mal nécessaire ou est ce un formidable outil pédagogique ? Pouvez-vous nous détailler un peu votre réponse ? Un formidable outil pédagogique. Cela permet de rendre vivant des moments de classe. Internet permet de donner une image sur un mot que les élèves ne connaissent pas. On a accès à des vidéos pédagogiques super qu’on peut utiliser en classe. Il y a des sites de jeux éducatifs en ligne ou des applications qui sont supers. On a aussi des outils pour gérer la classe: les chrono affichables sur l’écran en grand  pour tous. On peut projeter les images d’un livre sur l’écran et tout le monde voit en même temps. Les élèves ont des corrections plus vivantes en venant toucher l’écran.
Où trouvez-vous les ressources numériques que vous présentez à vos élèves (sites internet, blog, réseau sociaux) ? sites internet, Youtube, échange d’applications ou de bons plans sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram, blogs d’enseignants
Comment vous nous avez connu ? sur un compte enseignant d’Instagram
Avez-vous déjà utilisé nos ressources numériques en classe ?
Si oui, via notre site internet ou via une application ? Et laquelle ou lesquelles ?Si vous les avez utilisé en classe, comment ont réagi les élèves ?
Oui. Via le site internet. Le trésor de Tim le pirate. Ils ont adoré.
Moment de vérité pour nous. Que pensez vous de nos livres et applications ? Est ce plutôt un outils ludique ou pédagogique ? ou les 2 ? Ou ni l’un ni l’autre ? J’ai beaucoup aimé. Les élèves ont accroché. C’est bien fait. Ludique et pédagogique je dirai. Il y a de la lecture, du raisonnement, de l’observation, il faut se mettre d’accord donc du débat. Mais sous forme ludique et donc ils font chaque étape avec entrain.
Avez vous déjà conseillé nos ressources numériques ou pensez vous le faire ? Le “non” est évidemment accepté 🙂 Je pense le faire. Je voulais faire la deuxième histoire, celle de la sorcière cette année avec ma nouvelle classe. Je vais voir si la réaction est toujours positive et si ce n’était pas que lié au groupe d’élèves que j’avais avant.